artistes   programme  livre & catalogues   contact    invitations

galerie marie vitoux

Abraham Hadad

 


Dans la fontaine I - 2011 - 130 x 195 cm - photo G. Dufrêne


Femmes II - 2012 - 130 x 195 cm - photo G. Dufrêne


L'aquarium II - 2011 - 97 x 130 cm - photo G. Dufrêne


Avec l'animal dans le bassin - 2013 - 146 x 114 cm - photo G. Dufrêne


Avec l'animal dans la salle de bain - 2013 - 146 x 114 cm - photo G. Dufrêne


La salle de bain II - 2012 - 100 x 100 cm - photo G. Dufrêne


Les trois II - 2011 - 130 x 162 cm - photo G. Dufrêne


Les deux bougeoirs - 2009 - 65 x 54 cm - photo G. Dufrêne


Hommage à la peinture hollandaise I - Photo G. Dufrêne


Inquiétude II - 2013 - 46 x 40 cm - photo G. Dufrêne


Regard I- 2013 - 24 x 19 cm - photo G. Dufrêne


Au balcon II - 2013 - 46 x 40 cm - photo G. Dufrêne


Les parents I - 2013 -38 x 46 cm - photo G. Dufrêne

 

 

 

Abraham Hadad

Né en 1937
Expose depuis 1968
Expositions personnelles à la galerie depuis 1990
Nombreuses expositions en galerie et musées en France et Autriche, Danemark, Espagne, Grande-Bretagne, Israël, Norvège, Pays-Bas, RFA, Suède, Suisse, Tchécoslovaquie.

Biennales Internationales: Graphotek (Berlin), Biennale Internationale de l'Estampe (Paris),
British International Print Biennale (Bradford), Biennale Internationale de Gravure (Ljubljana, Liège, Frechen),
Biennale Internationale d'Art Graphique (Vienne, Haïfa, Norvège, Tchécoslovaquie).

Collections publiques: Fond National d'Art Contemporain, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris,
Bibliothèque Nationale de France, Fond Départemental d'Art Contemporain de Saint-Denis,
Musée d'Israël à Jérusalem, de Tel-Aviv, d'Haïfa, Taïwan Museum of Art, Galerie Nationale de Prague.

Nombreuses monographies, dernièr ouvrage apparu Bréviaire de la Sensualité - dessins - Ed. Casta Diva 2007


La nudité, dans la peinture d'Abraham Hadad, ne touche pas seulement les corps. Elle touche tout, il me semble. Tout réel qui s'y représente est semblable à un corps qu'on aurait dévêtu : les choses se défont des signes dont les recouvrent nos habitudes (...). Cette usualité des choses nous semble brusquement perdue parce que l'oeuvre de l'artiste les marque de traits insolites (...). Et les choses les plus familières sont celles-là qui, dans les tableaux d'Abraham Hadad, deviennent les plus énigmatiques.

Marc Le Bot

Les chairs nacrées rayonnent d'une lumière interne qui enveloppe les corps, les dilate comme pour une métamorphose permanente. La sève qui les habite est celle de la peinture. Généreuse, amoureuse, elle enveloppe les figures et les meubles, les animaux, telle une fenêtre ouverte sur la campagne.

Lydia Harambourg


Ces familles sont là, prêtes pour la photo, toutes rondes, lisses et roses, la plupart nues avec un naturel déconcertant.
Fascination inquiétante, les portraits incongrus nous dévisagent avec leurs yeux ronds candides ou voyeurs et dans les scènes, l'évidence de vie s'affirme avec une animalité sous-jacente et une complicité avec l'environnement, animaux ou objets.

Marie Vitoux


Expositions précedentes